1. Accueil
  2. > Web 3
  3. > Cryptomonnaie
  4. >
    Quel serait le réel gros souci du Bitcoin? Explication de Jim Bianco!

Quel serait le réel gros souci du Bitcoin? Explication de Jim Bianco!

Les actifs cryptographiques sont attaqués depuis un bon moment déjà. Dès lors où les gens sont habitués à la manipulation de l’argent physique, la création de crypto-monnaies apporte un nouveau cycle…

✍️ Jules
🕓 Modifié le

Si les investisseurs optimistes pensent que le BTC est l'outil idéal contre la tendance inflationniste, l'état actuel de la principale crypto-monnaie les décevra. Le bitcoin est une monnaie virtuelle créée en 2009 par un inconnu agissant sous le nom d’emprunt de Satoshi Nakamoto. A la différence des monnaies conventionnelles, (également appelées monnaies fiduciaires), le bitcoin n'est pas émis et réglementé par une autorité bancaire. Il est publié sur le protocole blockchain du même nom.  Cette situation de non contrôle conventionnel a tendance à rendre frileux les investisseurs potentiels refroidi par un sentiment de peur de perdre leur mise d’où la nécessité de ces éclairages dans les quelques lignes qui suivent.

La relation étroite entre le Bitcoin et les actions

Entre inflation et marasme des crypto-monnaies, le bitcoin fait une nouvelle fois  la une de l'actualité. Ainsi, Jim Bianco explique ce pourquoi le bitcoin a échoué dans sa mission.

Les actifs cryptographiques sont attaqués depuis un bon moment déjà. Dès lors où les gens sont habitués à la manipulation de l'argent physique, la création de crypto-monnaies apporte une nouveau cycle. En réalité, de plus en plus d'entrepreneurs veulent explorer ce domaine prometteur. 

Qui peut refuser une offre de gagner de l'argent sans  intermédiaire. Les banques sont liées. Chaque centime est contrôlé par les personnes qui décident si vous méritez de posséder votre propriété ou non.

En raison de la délicatesse du système bancaire, le bitcoin a très vite gagné des parts de marché et s'est imposé comme l'élément incontournable des crypto-monnaies grâce à sa capitalisation boursière. Avec la couverture médiatique de ces actifs, bitcoin  est très vite devenu une bouée de sauvetage pour de nombreux commanditaires.

Certains gouvernements sont même allés jusqu'à y voir la voie vers l'indépendance financière. C'est pour cette raison que lorsque l'inflation a commencé, tout le monde pensait que le bitcoin redeviendrait la couverture parfaite. Malheureusement, il a échoué dans sa mission.

Suite à ce revers, l'investisseur de longue date Jim Bianco s'est épanché dans un récent fil Twitter. En effet, il y traite des raisons pour lesquelles le BTC n'a pas atteint son objectif. La plus grosse difficulté, dit-il, est le côté actanciel. Tout au long du semestre dernier, le bitcoin a été vendu à la même mesure que les actions. Alors, du moment où la crypto-monnaie se négocie de paire avec le SandP 500, le bitcoin continuera de baisser. 

Toujours d'après lui, la principale crypto envisagerait dans le secret plus de décalque monétaire. Pourquoi ? Car les actifs risqués ont pour habitude de bénéficier de diverses formes d'allégement quantitatif et de taux d'intérêt faible.

@Pixabay

Le bitcoin engrange son trimestre le plus exécrable depuis une dizaine d'années

Le niveau actuel du Bitcoin décourage les investisseurs. Alors que beaucoup d'entre eux voient venir sa fin, seuls les plus gros spéculateurs conservent leurs jetons. Bien que le bitcoin se négocie en ce moment au-dessus de 20 000 $ sur la base des données de Tradingview, les données récentes ne sont pas bonnes. 

A la suite du crash du marché, le BTC s'est délesté d'environ de 69 % de sa valeur par rapport à son niveau record. Son niveau de concordance avec les actions n'a pas beaucoup d'effet non plus.

Cependant que le bitcoin a engrangé son trimestre le plus désastreux en une dizaine d'années, le Nasdaq a quant à lui enregistré son trimestre le plus exécrable depuis 2008. Selon Jim Bianco, cela ne devrait pas  être le cas. C'est arrivé hélas, et ça peut continuer. 

L'échec de la principale crypto-monnaie à être un refuge sûr en période de turbulences sur les marchés soulève des questions quant à son importance. En effet, l'année 2022 à l'air de ne pas être une année favorable à cet actif et sa chute nous confirme l'hypothèse d'après laquelle le BTC serait un actif risqué.

⨭ de Stories

Newsletter