1. Accueil
  2. > Web 3
  3. > Cryptomonnaie
  4. >
    Cryptomonnaies : la Maison Blanche rend public son premier rapport sur les cryptos

Cryptomonnaies : la Maison Blanche rend public son premier rapport sur les cryptos

La Maison Blanche a publié un décret expliquant sa position par rapport aux cryptomonnaies. Tout qui finit bien pour tous les acteurs de l’univers des valeurs virtuelles.

😺 Aristide
🕓 Modifié le

Juste quelques mois après une signature du décret exécutif du Président des Etats-Unis d'Amérique Joe Biden sur les cryptomonnaies, la Maison Blanche vient de publier au monde, via son site officiel,  la compréhension globale qu'elle a des différents actifs numériques.

Points forts du communiqué

Les nombreux acteurs du monde de la cryptomonnaie surveillaient avec le maximum d'attention le verdict venant du bureau ovale, puisque celui-ci détient un rôle décisif sur le futur du secteur. En résumé, ce communiqué regroupe les contenus de pas moins de neuf rapports qui ont été remis par diverses parties actives non seulement au sein du gouvernement, mais aussi du monde universitaire, de l’industrie ainsi que de la société civile à la Maison Blanche, cela suite à de nombreuses sollicitations de la part de plusieurs cadres et des recommandations politiques sur les détails suivants : lutte contre le financement illicite,   promotion de la stabilité financière, protection des consommateurs/investisseurs, leadership des États-Unis dans le système financier mondial et compétitivité économique, inclusion financière et innovation responsable.

 S'agissant de la protection des données des consommateurs, l’administration Biden pousse toutes les nombreuses agences fédérales Securities and Exchange Commission(SEC) ainsi que Commodity Futures Trading Commission (CFTC) à « poursuivre de manière agressive les enquêtes et les actions de mise en application contre les pratiques illégales dans l’espace des actifs numériques. ».

« Le Département du Trésor et les régulateurs financiers sont encouragés à fournir, le cas échéant, aux entreprises américaines innovantes qui développent de nouvelles technologies financières, des conseils en matière de réglementation, un partage des meilleures pratiques et une assistance technique par le biais d’activités telles que les “tech sprints” et les “Innovation Hours »

Gouvernement américain

Elle précise également que la Financial Literacy Education Commission (FLEC) « mènera des actions de sensibilisation du public pour aider les consommateurs à comprendre les risques liés aux actifs numériques. » En ajoutant qu’il y aurait environ 24 millions d'américains qui utilisent encore des services non-bancaires afin d'effectuer leurs différentes transactions journalières, la Maison Blanche admet l’importance des actifs numériques comme une alternative de poids dans le but de faciliter l’inclusion financière.

⨭ de Stories

Newsletter