1. Accueil
  2. > Musique
  3. > US
  4. >
    Beyoncé : la chanteuse Kelis Rogers l’accuse de plagiat dans son nouvel album

Beyoncé : la chanteuse Kelis Rogers l’accuse de plagiat dans son nouvel album

A peine sorti, le dernier album de Beyoncé (Renaissance), fait décidément beaucoup d’émules ! Après la fuite de ce huitième opus, Queen B est également accusée de plagiat par Kelis Rogers.

✍️ Frank Anicet
🕓 Modifié le

Renaissance est incontestablement l'album le plus attendu de l'année ! Ce vendredi 29 juillet, Beyoncé a enfin sorti son huitième album, après six longues années d'attente. La célèbre chanteuse américaine avait déjà dévoilé l'un des singles du projet (Break My soul), en juin dernier, une chanson très engagée, pour se déhancher sur le dancefloor. 

Évoquant la nécessité de se prioriser, ce titre avait également provoqué une vague de démissions dans les entreprises aux Etats-Unis. Si Queen B avait en effet prévu de nous faire danser tout l'été avec des morceaux à la fois soul et fun, c'était sans compter  quelques imprévus.

La compagne de Jay Z a notamment dû faire face à la fuite de son album, à juste 48 heures avant sa sortie officielle. Toutefois, les fans ont joué le jeu en attendant le jour fatidique pour profiter en toute légalité des nouveaux titres de leur idole. Sur son compte Instagram, la chanteuse n'a pas tardé à réagir pour exprimer sa gratitude et saluer cet élan de solidarité.

"Donc l'album a fuité, et vous avez attendu la sortie officielle pour pouvoir l'écouter tous ensemble…Je ne pourrais jamais assez vous remercier pour votre amour et votre protection", avait-elle écrit.

Les accusations de Kelis 

Instagram @kelis

Mais Beyoncé, qui aura bientôt son propre biopic, n'est pas encore au bout de ses surprises ! En effet, la célèbre chanteuse Kelis Roger l'accuse de plagiat. L'interprète de Trick Me affirme également que Queen B a plagié un extrait de sa chanson Milkshake, produite à l'époque par Pharrell Williams, pour composer Energy.

Très en colère, celle-ci a mis les points sur les i sur son compte Instagram ! Précisant ainsi que Beyonce ne lui aurait pas mis au courant avant l'utilisation de sa chanson sortie en 2003 et qu'elle n'avait non plus été mentionnée dans les crédits de l'album.

Dans plusieurs vidéos postées, Kelis, très en colère, affirme qu'elle ne compte pas laisser cette histoire sans conséquences. 

"Je suis époustouflée par le niveau d'irrespect et d'ignorance totale des trois parties impliquées. J'ai découvert ce sample de la même manière que tout le monde. Certaines personnes dans ce business n'ont pas d'âme ou d'intégrité et ils ont dupé tout le monde. (...) Je viens récupérer ce qui est à moi et exige des réparations", s'indigne-t-elle. Pour le moment, ni Beyoncé ou encore Pharrell Williams n'ont réagi à ces accusations.

⨭ de Stories

Newsletter