1. Accueil
  2. > People
  3. >
    Charlene de Monaco : le cliché de trop ?

Charlene de Monaco : le cliché de trop ?

A peine publiée, ce cliché officiel de Charlène de Monaco et de sa famille divise le Rocher. Que s’est-il passé ? On te dit tout !

✍️ Deborah Attias
🕓 Modifié le

Difficile de trouver les mots pour résumer l’état d’esprit des Monégasques. Après plus d’un an d’absence, Charlene de Monaco réapparait… enfin. Pour bien saisir les critiques, rappelons que son départ précipité pour l’Afrique du Sud avait semé la panique. Au printemps dernier, elle voulait assister aux funérailles du roi des Zoulous. Or, plus le temps passe, plus son voyage s’éternise. En haut lieu, on évoque de sérieux problèmes d’oreille qui l’empêchent de prendre l’avion. Après huit longs et pénibles mois d’attente, on l’aperçoit sur le tarmac du Rocher. Pour Jacques et Gabriella, la joie sera de courte durée.

Vent de panique à Monaco !

En posant ses valises dans une clinique privée basée en Suisse, Charlene de Monaco entame un lent processus de reconstruction. Soucieux de préserver son fragile équilibre, son mari, le Prince Albert résume ainsi cette situation chaotique. Implorant pour que les médias respectent sa femme, il précise notamment à des confrères qu’elle est « épuisée, physiquement et émotionnellement ». Finalement, grâce à cette publication de cette photo officielle, elle met un terme à tous ses aller-retour si polémiques. En commentaires, les avis se suivent et ne se ressemblent pas. D’un côté, elle apaise les âmes. De l’autre, elle tente de démolir les pronostics des oiseaux de mauvais augure. Qui aura le dernier mot ?

Charlene de Monaco, en route vers la zen attitude ?

Publiées sur le compte officiel de la Principauté, les followers du monde entier ne peuvent pas s’empêcher d’y déceler un signe. En choisissant le jour de Pâques pour faire son grand retour, Charlene de Monaco marque des points dans l’opinion. Cerise sur le gâteau, la sérénité qui s’en dégage met du baume au cœur. Croyante, la femme du Prince Albert II avait accepté de se convertir au catholicisme. Plus que jamais, pour cette ancienne protestante de naissance, les « valeurs de cette religion correspondent parfaitement à [son] état d’esprit. » Et pour ceux qui ne sont toujours pas certains du la véracité de ses retrouvailles, elle confiait dans le Vanity Fair italien. "Notre couple a surmonté tant de moments difficiles, de transformations profondes dans notre vie personnelle, être ensemble a toujours été un défi qui nous a unis." Pourvu que ça dure !

⨭ de Stories

Newsletter