Accueil > Lifestyle > Conso > Le rachat des RTT ? Une mesure qui ne fait pas l’unanimité !

Le rachat des RTT ? Une mesure qui ne fait pas l’unanimité !

Alors que le gouvernement travaille sur la loi travail, il se pourrait que les RTT soient rachetés au besoin !

Charlotte Lamouche
🕓 Modifié le
Le rachat des RTT ? Une mesure qui ne fait pas l'unanimité !

Un petit coup de pouce supplémentaire, oui, mais pour quel montant ? Le Sénat a validé le projet de loi de finances rectificatives. Cela sous-entend que les RTT pourront être rachetés par les salariés. Définitivement adopté, le texte doit cependant être voté par l’Assemblée pour être acté. Si les députés votent en faveur de cette mesure, alors les travailleurs auront loisir de renoncer à certains de leurs RTT en échange d’un remboursement. Une mesure qui ne plaît pas à tout le monde visiblement ! Si l’on en croit les salariés, certains avalent mal la mesure !

Le dilemme des salariés

« Ça me permettrait d’avoir plus d’argent à la fin du mois », évoque une jeune femme devant les caméras de TF1. A contrario, un homme tient à ses jours de congés. « J’ai 25 jours plus 10 jours de RTT. Ils sont tous posés. Si on veut passer du temps avec nos familles, c’est plus agréable de pouvoir couper certains jours dans l’année. » La réduction du temps de travail RTT, est tout de même accessible à tous. Les RTT sont exonérés d’impôts et cumulables. C’est à une salariée du Nord de la France que nous laissons la parole : « Ça va augmenter un petit peu le pouvoir d’achat. Ça ne va très certainement pas être pour du quotidien mais plutôt pour des exceptionnels, peut-être un voyage ou des objets qui pourraient faire plaisir aux enfants », estime Sylvie Gence. 

Le gouvernement lutte pour que les Français vivent dignement

« Il y a un seul sujet : les salariés. Comment on peut les aider avec l’inflation aujourd’hui » expique ce patron contrarié. . « Acter une possibilité de rachat enterre définitivement la barrière symbolique de travail hebdomadaire. C’est une attaque directe contre l’idée même de partage du temps de travail, donc du partage des richesses », s’élève Thomas Dossus, sénateur écologiste du Rhône. « Invoquer sans cesse l’objectif du plein emploi tout en faisant travailler plus ceux qui ont déjà un emploi relève du paradoxe » ajoute le président de la CFTC, Cyril Chabanier. Le gouvernement a encore du pain sur la planche ! Dans quelques jours, nous saurons enfin ce sur quoi les ministres travaillent depuis plusieurs semaines, la loi travail.

On en parle 👇

Restez à l'affut
Charlotte Lamouche - rédactrice chez newstories.fr

À propos de l'auteur, Charlotte Lamouche

Passionnée de voyages, de culture et de médias, j'ai étudié le cinéma. Aujourd'hui très heureuse au sein de Newstories, je suis revenue à mes premières amours : l'écriture, la pop culture et les médias !