Accueil > People > Personnalités Télévision

« Je n’aime pas qu’on m’appelle par un nom de volaille » : Sophie Coste victime de sexisme !

Sophie Coste a aussi évidemment été victime de sexisme au travail. Matthieu Delormeau cherche les détails sur TPMP People

Charlotte Lamouche
🕓 ModifiĂ© le
Résumé de l'article

👉 Sophie Coste est l’une des chroniqueuses les plus glamour de TPMP People

👉 La journaliste a tenu a rappelĂ© qu’elle aussi avait Ă©tĂ© victime de sexisme dans sa carriĂšre

👉 Matthieu Delormeau comprend mal son point de vue.

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

La semaine derniĂšre, Alexandra Lamy Ă©tait l’invitĂ©e de Laurent Delahousse sur France 2. L’occasion pour le journaliste de lui poser une incroyable question concernant sa carriĂšre.  « Vrai ou faux ? Lors de l’une de vos premiĂšres interviews, il y a 25 ans, on vous pose une question : est-ce-que vous avez couchĂ© pour rĂ©ussir ? C’est une rĂ©alitĂ© ? On vous posait ce genre de questions ? »

Sans sourciller, Ă©videmment, la comĂ©dienne valide d’un geste de tĂȘte. « Bah oui Ă©videmment, il y avait forcĂ©ment ça. C’Ă©tait encore les annĂ©es… Il y avait encore : ‘Oh une main par lĂ , ce n’est pas bien grave’. Pardon mais il y avait un peu de ça ».

Heureusement, l’Ă©poque change peu Ă  peu, ce qui permet aux femmes de se prendre un peu moins de mains aux fesses. L’occasion aussi pour Matthieu Delormeau, sur TPMP People ce samedi 18 mars, d’interroger Sophie Coste. En effet, la chroniqueuse a un certain sex appeal, ce qui lui a sans doute valu des remarques et gestes dĂ©placĂ©s. Elle rĂ©pond.

Sophie Coste, victime de sexisme au boulot

Matthieu Delormeau a demandĂ© Ă  Sophie Coste, si au long de sa carriĂšre, elle avait Ă©tĂ© victime de sexisme. Sans surprise, comme presque toutes les femmes, la rĂ©ponse est oui. Elle raconte avoir eu un patron qui l’appelait « poulette ». Ce Ă  quoi Matthieu Delormeau rĂ©pond que ce n’est pas dramatique, voire, que c’est plutĂŽt mignon.

Sophie Coste n’est pas de cet avis. « DĂ©jĂ , je n’aime pas particuliĂšrement qu’on m’appelle par un nom de volaille. » Mais elle ajoute avoir fini par l’appeler « poulet », donc ils sont « devenus amis ». Elle tient surtout Ă  dire ce qu’elle trouve le plus sexiste dans le monde du travail. « La disparitĂ© salariale entre les hommes et les femmes. C’est du sexisme pur et dur. »

Matthieu Delormeau affirme que ce n’est pas le cas sur TPMP. Tout le monde est logĂ© Ă  la mĂȘme enseigne. Pourtant, lors d’une Ă©mission TPMP, GĂ©raldine Maillet a Ă©voquĂ© son salaire en prĂ©cisant qu’il Ă©tait plus bas que celui de Matthieu Delormeau ou Benjamin Castaldi. Pourtant, elle est prĂ©sente tous les soirs.

Matthieu Delormeau, le sexisme : ce ne sont que des mains aux fesses ?

Matthieu Delormeau ne risque pas de se faire des amies avec cette interview. En effet, pour l’animateur de TPMP People, le sexisme se rĂ©sume Ă  des petits mots doux et des mains aux fesses envers les collaboratrices. Il n’entend pas que le salaire est aussi une forme de sexisme au travail. Rappelons qu’Ă  travail Ă©gal, une femme gagne toujours moins qu’un homme en 2023. Sophie Coste ne l’oublie pas.

« Je me souviens, je commençais sur M6, je devais avoir 20 ans. Je me suis retrouvĂ©e avec un producteur qui a voulu que je m’installe Ă  cĂŽtĂ© de lui. AprĂšs, je pense aussi que c’est liĂ© Ă  l’attitude qu’on a. Moi, j’ai l’impression que je ne projette pas ce genre de chose. »

En tout cas, Sophie Coste fait toujours sensation sur son compte Instagram ! Ses photos font chaque fois le buzz, et pour cause… !

Charlotte Lamouche - rédactrice chez newstories.fr

À propos de l'auteur, Charlotte Lamouche

Passionnée de voyages, de culture et de médias, j'ai étudié le cinéma. Aujourd'hui trÚs heureuse au sein de Newstories, je suis revenue à mes premiÚres amours : l'écriture, la pop culture et les médias !