1. Accueil
  2. > People
  3. > Personnalités Télé-Réalité
  4. >
    Booba : « C’est ma mission », Le Duc explique pourquoi il s’attaque à Magali Berdah, Maeva Ghennam et les influenceurs

Booba : « C’est ma mission », Le Duc explique pourquoi il s’attaque à Magali Berdah, Maeva Ghennam et les influenceurs

B20 n’a pas fini de régler ses comptes. Ce vendredi 29 juillet le rappeur a expliqué dans une interview accordée à Libération ce qui l’a poussé à clasher les influenceurs sur les réseaux sociaux.

✍️ Frank Anicet
🕓 Modifié le

Le clash entre Booba et les influenceurs n'est pas prêt de s'achever. Depuis de nombreuses semaines, le rappeur français de 45 ans s'attaque à plusieurs célébrités sur les réseaux sociaux tels que : Dylan Thiry, Maeva Ghennam et Magali Berdah, la propriétaire de Shauna Events. Le 24 mai dernier, celle-ci avait révélée dans les colonnes du Parisien avoir fait un signalement au parquet de Marseille pour « cyberharcèlement et dénonciation calomnieuse ».

"Je n’ai aucune idée de pourquoi il s’attaque à moi. Je ne le connais pas. Qu’est-ce qu’il cherche ? De la publicité pour remplir le Stade de France en septembre prochain pour son concert ? Je ne comprends pas. Les réseaux sociaux sont une jungle où les cyber harceleurs sont rois", déclarait-elle auprès du média.

La PDG de Shauna Events racontait en effet avoir reçu des menaces de mort de la part d'autres internautes. Quant à Booba, il s'est exprimé sur Twitter pour expliquer sa volonté d'éradiquer les arnaques des influenceurs du Web. Ce vendredi 29 juillet 2022, le Boss du 92i a expliqué ses motivations…

Booba s'explique : "C'est ma mission de le dénoncer", estime Booba

Instagram @boobacrew

Dans une interview accordée à Libération, celui qui se considère comme le lanceur d'alerte est revenu sur l'origine de cette polémique.

"C’est la découverte de leurs arnaques massives qui m’a révolté. À la base, je ne connaissais pas ces gens…Mais un jour, l’un d’eux, Marc Blata, est parti en croisade contre moi pour une histoire de fausse montre qu’on m’avait prêtée…Magali Berdah, la reine de la futilité. Ça m’a donné envie de creuser pour comprendre. Comprendre pourquoi des milliers d’internautes les accusent d’escroquerie."

L'interprète d'ULtra dénonce également les propos de Maeva Ghennam sur son rajeunissement du vagin.

"Ce qui me choque, c’est par exemple quand Maeva Ghennam, la vingtaine, vient dire sur Instagram qu’elle s’est fait faire un vagin de fille de 12 ans, et que derrière un chirurgien de 50 ans confirme…Parce que j’ai de l’impact et que je suis suivi sur les réseaux, c’est ma mission de le dénoncer. Ça ne peut pas être un modèle pour la jeunesse d’être débiles, refaits et moches à ce point", lâche-t-il avant de conclure…Maintenant que je suis lancé là-dedans, il faut que je termine.", déclare t-il. Il semble bien que cette polémique n'est pas prête de s'arrêter…

⨭ de Stories

Newsletter