Accueil > Musique > Urbaine > Aya Nakamura et son compagnon Vladimir Boudnikoff incarcérés : des détails sur l’affaire sont révélés

Aya Nakamura et son compagnon Vladimir Boudnikoff incarcérés : des détails sur l’affaire sont révélés

Aya Nakamura et son compagnon auraient été placés en garde à vue ce samedi 06 août pour "violences réciproques sur conjoint". Quelques révélations viennent d'ailleurs d'être faites, on vous dit tout.

✍🏿 Frank Anicet
🕓 Modifié le

L’information a fait un énorme grabuge sur les réseaux sociaux et dans les médias. Selon TF1 et LCI, la célèbre chanteuse Aya Nakamura et Vladimir Boudnikoff son compagnon ont été placés en garde à vue ce samedi 6 août ( pour « violences réciproques sur un conjoint » ) au commissariat de police de Rosny sous Bois, en Seine-Saint-Denis. Les jeunes parents seraient ressortis avec une convocation judiciaire après un entretien de plusieurs heures avec les enquêteurs.

Dès lors, les deux artistes seront jugés en novembre prochain devant le tribunal correctionnel de Bobigny. Contactés, les avocats des parties impliquées ont refusé de commenter l’affaire, tout comme les deux protagonistes, qui jusque-là n’ont ne se sont pas encore exprimés.

De nouvelles révélations concernant cette fameuse dispute qui aurait dégénéré viennent cependant d’être dévoilées. Le journal Le Parisien indique en effet qu’après de grosses tensions avec Vladimir Boudnikoff, Aya Nakamura aurait quitté le domicile avant d’y retourner avec deux amis. C’est là que tout serait parti en couille.

Aya et ses amis menacées avec une arme à feu

Aya Nakamura et son compagnon Vladimir Boudnikoff incarcérés : des détails sur l'affaire sont révélés
Instagram @ayanakamura_officiel

Selon le Parisien toujours, Aya Nakamura et ses amis auraient été menacés avec une arme à feu par Vladimir Boudnikoff. Craignant le pire, le trio auraient composé le 17 afin qu’une patrouille déjà alertée par le voisinage du couple intervienne. 

« Il n’y a pas eu vraiment de coups, il n’y a pas eu d’étranglement, on est plus sur des dégradations d’objets », a déclaré une source très fiable du quotidien, tout en précisant que les différents protagonistes auraient été légèrement blessés. Ce dimanche 07 août, une perquisition aurait en effet été menée au domicile d’Aya et de son compagnon.

Une descente qui aurait permis aux forces de l’ordre de mettre la main sur 2 armes blanches (une arme factice et une carabine), 14 000 euros en liquide… Ainsi que trois pieds de cannabis. Désormais, l’affaire et le sort du couple sont entre les mains de la justice qui ne manquera pas de faire son travail.

⨭ de Stories