Accueil > Sports

Quel futur pour l’agence de Mino Raiola ?

Véritable tsunami après le décès de Mino Raiola ! Quel avenir pour l'agence Sportman ? Eléments de réponse.

Castel Lafontan
🕓 Modifié le

Décédé à l’âge de 54 ans après une lutte acharnée contre une maladie pulmonaire, le très distingué agent du monde du football, Mino Raiola s’en est allé. Cependant, il laisse derrière lui un héritage colossal. Son agence. En effet, orpheline de l’italo-néerlandais, cette agence de représentation qui administre notamment les intérêts de Paul Pogba (29 ans), Erling Haaland (21 ans) et Zlatan Ibrahimovic (40 ans) doit dorénavant se restructurer et ce rapidement car le prochain mercato estival arrive à grands pas. Qui demeurera dans cet empire ? Qui en prendra les rênes ? Ces spéculations turlupinent la planète du football.

mino-insta-2-1024x1024-5974037
Source : @Instagram Mino Raiola

Mino Raiola…une légende !

Pizzaiolo à ses débuts, agent éminent sur son lit de mort, la trajectoire de Raiola force le respect. Sa disparition a bien évidemment plongé les acteurs du monde du football dans une triste hors normes. Du PSG, Real Madrid, Bayern Munich, Borussia Dortmund, Manchester United, Ac Milan, les réactions, telles une avalanche, n’ont cessé d’affluer samedi en début d’après-midi. Un hommage général auquel nombreux professionnels du ballon rond ont pris part. Et pour cause, le personnage surpuissant de cet écosystème, Mino Raiola, sera à tout jamais, une légende de la sphère footballistique. 

Un héritage à préserver !

Aux commandes d’une puissante agence de représentation gérant les intérêts de nombreux pro (Gianluigi Donnarumma, Zlatan Ibrahimovic, Erling Haaland, Paul Pogba…), Mino Raiola laisse en effet un véritable empire à la valeur étourdissante. Afin d’illustrer la place qu’il occupait dans ce milieu, le magazine Forbes estimait sa fortune personnelle à environ 84,7 millions de dollars. L’italo-néerlandais faisait partie des 5 agents sportifs les plus influents au monde, négociant au cours de sa carrière plus de 847,7 millions de dollars en contrats ! Alors, quel futur pour l’empire Raiola ? Les joueurs continueront-ils avec l’entreprise ? quitteront-ils le navire ?

Selon les proches du regretté, contactés par Marca,  la famille devrait bel et bien continuer à effectuer son rôle de médiateur dans les signatures des joueurs dont ils ont la charge. Une entreprise formée de peu de personnes mais s’accordant une confiance optimale, symbole de la méthode de travail souhaitée par le défunt. 

D’abord, Enzo Raiola, agent enregistré à la FIFA et cousin de Mino, devrait de manière logique prendre le flambeau. Il sera à ce titre secondé par José Fortes, sans parler de Rafaela Pimienta, avocate de Mino depuis 20 ans, Enrica Tarchi, son attachée presse et son fils Mario.  

Zlatan Ibrahimovic prêt à prendre les commandes ?

A l’aube du prochain mercato estival, le petit comité désormais chargé des affaires de l’agence aura du pain sur la planche. En effet, que ce soit Erling Haaland, convoité par le Real Madrid, Paul Pogba en terme de contrat avec Manchester United, le jeune Ryan Gravenberch véritable bijou de 19 ans de l’Ajax  convoité par le Bayern Munich, Zlatan Ibrahimovic qui devra bientôt décider de son avenir à l’Ac Milan ou encore une dizaines de joueurs, l’agence Sportman s’apprête à vivre un été pour le moins grisant. Et si le décès de Mino ne devrait, pour l’heure, pas avoir d’impact immédiat sur le futur des joueurs cités plus haut, c’est la gestion même de l’agence que des mises à jour pourraient  prochainement intervenir. 

ibra-1024x1024-7475139
Source : @Instagram Zlatan Ibrahimovic

Selon les informations, Zlatan Ibrahimovic, peiné par la disparition de Mino Raiola, envisagerait ainsi de venir en aide à l’agence Sportman les semaines à venir. Plus encore, l’attaquant de l’Ac Milan ne serait pas contre l’idée de s’imposer, à moyen terme, comme le leader de cette puissante entreprise laissée par le natif de Nocera Inferiore. Profondément dévasté par cette triste nouvelle, le Suédois, qui avait noué des liens forts avec le regretté et que l’on dit silencieux depuis des jours dans le vestiaire milanais, aurait été, d’après le Guardian, parmis les rares à entrer dans l’hôpital pour dire aurevoir à Mino avec sa famille. Déterminé à honorer sa mémoire, l’attaquant milanais pourrait ainsi faire un premier pas dans cette quête de reconversion avec sa carrière footballistique et nul doute que son charisme et son aura pourraient considérablement peser dans ce nouveau rôle.

À propos de l'auteur, Castel Lafontan