1. Accueil
  2. > Lifestyle
  3. > Conso
  4. >
    Le prix de l’essence continue-t-il de baisser en France ?

Le prix de l’essence continue-t-il de baisser en France ?

Le prix de l’essence est toujours la préoccupation majeure des Français. Nous sommes heureux de la baisse continue !

✍️ Charlotte Lamouche
🕓 Modifié le

C'est une nouvelle qui va faire bien des heureux auprès des consommateurs ! En effet, alors que beaucoup de citoyens s'étaient résignés à prendre les voitures et même à rester chez soi pour les vacances, le prix du carburant commence nettement à baisser. Les automobilistes vont commencer à pouvoir reprendre le volant pour aller travailler et faire ses courses. La semaine dernière, le prix affiché pour le litre d'essence, entre le 9 et le 15 juillet, était à 1,95 en moyenne pour le sans plomb 95 et 1,96 en moyenne pour le gazole. Ces données viennent du ministère de la Transition écologique. Le prix du carburant routier baisse déjà depuis un mois. Le prix était similaire à début juin.

Loi pour le pouvoir d'achat, où en est-on ?

Actuellement, les députés sont en train d'étudier des mesures à mettre en place au mois de septembre concernant le pouvoir d'achat des Français. La remise à la pompe, comprise entre 100 et 300 euros, va elle aussi diminuer jusqu'à disparaître totalement au 1er décembre. Toutefois, le gouvernement travaille à une indemnité carburant. Dès ce mois de juillet 2022, les retraites et prestations sociales seront revalorisées à hauteur de 4 %. Elles seront revalorisées chaque année entre le premier janvier et le premier avril ! Le pouvoir d'achat des citoyens est au cœur des problématiques majeures du gouvernement Macron.

Une baisse continue du prix de l'essence encore trop lente pour certains

En effet, il va falloir attendre encore pour que le prix des carburants redevienne raisonnable. Par ailleurs, c'est en Russie qu'ils sont les moins chers, tandis que la France se place en haut de la liste des pays Européens dont le coût du carburant est très élevé. Si le gouvernement planche sur toutes ces mesures autour du pouvoir d'achat, c'est pour anticiper les séries d'inflations auxquelles nous devons nous attendre dans les mois et années à venir. À côté de cela, les aides sociales et minima sociaux sont eux aussi revus à la hausse. Dans les prochains jours, d'autres nouvelles sur la loi pouvoir d'achat devraient être annoncées. Les débats à l'assemblée ont démarré hier, le 18 juillet. 1000 mesures sont à l'étude ! Le gouvernement d'Emmanuel Macron obtient le soutien des Républicains. Reste à voir si la voix des Nupes sera elle aussi entendue !

⨭ de Stories

Newsletter