1. Accueil
  2. > Lifestyle
  3. > Conso
  4. >
    Pizzas Buitoni : Cette petite fille sort du coma avec de graves séquelles

Pizzas Buitoni : Cette petite fille sort du coma avec de graves séquelles

Suite à l’intoxication de nombreux enfants, une petite fille se retrouve déficiente mentale. Les parents attendent des réponses de Buitoni.

✍️ Charlotte Lamouche
🕓 Modifié le

L'affaire des pizzas Buitoni ne s'arrête pas là où on le pensait. Après plusieurs intoxications chez les enfants, dues à la bactérie E-coli, une petite fille ne s'en sortira pas indemne. C'est une famille entière qui se trouve dans un total désarroi. Cette petite fille de douze ans s'était retrouvée dans un état végétatif après avoir été mise dans le coma par les médecins. Sortie de ce coma forcé, la fillette souffre à présent de lourdes séquelles mentales. « C’est un miracle, pour nous. Même les médecins, au départ, ne pensaient pas qu’elle allait s’en sortir », a expliqué le père de la victime. « Elle marche, elle parle, elle remange. Elle est revenue à la maison, c’est déjà un grand bien », ajoute-t-il au micro de RMC.

Des séquelles inquiétantes suite à l'ingestion des pizzas Buitoni

En effet, même si la petite fille est miraculeusement en vie, les séquelles liées à la bactérie sont lourdes à porter.  « Elle a des déficiences mentales, beaucoup de pertes de mémoire. Elle ne reconnaît pas tout le monde. Elle a perdu l’équivalent de quatre ans de sa vie. » Selon le père de famille, l'âge mental de sa petite fille se situe maintenant entre 8 et 10 ans. « Elle n’est plus du tout la même. Elle a un caractère qui a énormément changé. On ne la reconnaît plus, aujourd’hui », déplore-t-il. Parmi les autres victimes, beaucoup sont en voie de guérison. Pour d'autres, le rétablissement complet se fait attendre. Pour une autre famille, une petite fille de 7 ans risque une amputation liée à la bactérie E-coli. Elle souffre aussi de problèmes cardiaques conséquents.

Les rappels de produits toujours plus nombreux

Il faut savoir que deux enfants ont perdu la vie. 56 ont été touchés par des syndromes complexes. Une information judiciaire a été ouverte pour homicide involontaire, mais les parents sont toujours en attente des auditions des responsables. Le patron de Nestlé France a présenté ses excuses au mois de juillet, tout en faisant la promesse de débloquer un fond de soutien aux familles concernées. Pour le moment, les parents et familles sont sans réponses et un véritable mea culpa suivi de condamnations se fait attendre. En attendant, la liste des rappels de produits ne cesse de s'allonger.

⨭ de Stories

Newsletter