1. Accueil
  2. > Gaming
  3. > News
  4. >
    Jeu vidéo : « Bright Memory: Infinite » développé par une seule personne

Jeu vidéo : « Bright Memory: Infinite » développé par une seule personne

Sorti en mars 2020 et présenté deux mois plus tard (début mai 2020) par la firme Xbox Series X, le jeu vidéo Bright Memory: Infinite a été développé non par une équipe, mais par une seule personne.

✍️ Castel Lafontan
🕓 Modifié le

La révélation émeut les mordus de jeux vidéos depuis quelques jours. En effet, Xiancheng Zeng est la seule et unique personne à avoir développé Bright Memory: Infinite, jeu vidéo presque sorti sous l’anonymat total et considéré comme l’un des plus beaux jeux vidéos disponibles sur Xbox Series X.

Sous le couvert de son studio indépendant FYQD-Studio, ce spécialiste des environnements 3D a réalisé cette prouesse. Pour ce faire, il a utilisé le moteur Unreal Engine qui permet aux néophytes en l’occurrence, de pouvoir créer des jeux complets sans toutefois avoir recours à l’utilisation des lignes de codes.

Dans une interview datant de 2019 par WCCFTech, il a déclaré utiliser des Blueprints quand il travaille sur le développement d’un jeu vidéo parce que bien qu’il soit artiste spécialisé dans les environnements 3D, il n’a malheureusement pas d’expérience dans la programmation.

Ray tracing

Source @microsoft

Pour la réalisation de cette prouesse, Xiancheng Zeng dit avoir utilisé le ray tracing, cette technologie d’affichage avancée dont il dit être un des nombreux porte-étendards. En effet, dans le cas de Bright Memory: Infinite, le ray tracing s’appesantit un peu plus sur l’ambiance asiatique d’un monde au bord de la décadence ; une ambiance alimentée et entretenue par des changements climatiques intervenus suite à l'apparition d’un mystérieux phénomène.

Game play

Source @microsoft

Avec une action intensive et qui frise la frénésie, Bright Memory: Infinite propose un style différent en termes de game play. Dans le jeu vidéo, la trame de l’histoire est menée par une jeune fille. Héroïne du jeu vidéo, elle se voit obligée d’enquêter sur ces changements climatiques qui provoquent des phénomènes inexpliqués.

Dans le feu de l’action, elle n’a pas de problème en ce qui concerne le combat à distance ou le fait de se défendre au corps à corps. Résultat : des affrontements très dynamiques, à l’ancienne mais également teintés de chorégraphie en référence aux traditions asiatiques.

Il y a toutefois lieu de relever qu’au regard de la trame, les séquences annexes de Bright Memory: Infinite peuvent devenir, pour le joueur, un jeu d’infiltration pas très intéressant ou encore, un jeu de course poursuite en voiture harassant.

⨭ de Stories

Newsletter